La ZAD est fauchée, longue vie à la ZAD Patate !

Ce dimanche 9 novembre 2014 venez à la ZAD patate pour la replanter !

Rapportez votre picnic, de quoi faire des boutures, semer, bricoler, jardiner…

 

 

zadpatate9novembre

 

 

> Et si vous n’avez pas signer la pétition c’est par ici !

 

 


> Retour sur l’exposition au 104

Voici des petites nouvelles de la dernière “sortie dans le monde” de la ZAD PATATE.
L’expo super intéressante de Asa Sonyasdotter au 104 à Paris, parle des variétés anciennes de pomme de terres, c’est l’occasion, en parlant de l’Histoire, de faire connaître les enjeux liés à l’érosion de la diversité des plantes cultivées,  et de laisser supposer que nous sommes peut-être proche de la révolution…

Même si notre action de l’association « Plaines-Terres » concerne la préservation des terres nourricières et  des espaces naturels, elle s’intéresse aussi à la défense de certaines libertés, comme celle de pouvoir semer ou planter à partir de nos propres productions.
En effet, l’industrie qui veut  garder le monopole  fait financer ses recherches  (pour trouver des nouveaux brevets qu’elle fera payer) par une taxe obligatoire dont doit s’acquitter tout agriculteur qui  souhaite ressemer les grains issus de ses récoltes.
Le monde de l’agriculture n’échappe pas à la logique industrielle, c’est pourquoi,  à force de simplifier, il est arrivé à appauvrir de façon alarmante la diversité  des plantes cultivées.
Les variétés de pomme de terres anciennes dont parle Asa dans son travail ne sont malheureusement pas les seules à être menacées.
Les variétés anciennes ont pourtant des avantages sur les modernes : elles poussent sans les pesticides et souvent elles sont bien plus savoureuses.
Peut être que la révolution pourrait commencer par que  chacun de nous sache cultiver au moins une variété de légumes issus de la récolte de l’année précédente.
A la ZAD, c’est ce que nous pratiquons déjà, les premiers seigles et maïs venaient de la récolte de la Roche Guyon. Le seigle a été ressemé cette année, le lin et la phacélie aussi, les haricots grimpants, et en 2015 les pommes de terre d’Asa bien sûr. Les graines sont distribuées ou échangées avec d’autres jardiniers, qui s’ils sont convaincus nous laissent quelques centimes en échange.

 

patate expo 1_Mise en page 2 patate expo 2_Mise en page 1 patate expo 2_Mise en page 1



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s