Samedi : Lutte paysanne et « défaite de la salade » !

Ce samedi 18 avril 2015 c’est la Fête de la salade institutionnelle mais demain, que fêterons-nous, quand le bitume et le béton auront recouvert ce qui reste de terres agricoles et d’espaces naturels ?

« Grâce » aux choix de nos élus qui persistent dans le déni des enjeux climatiques, environnementaux et sociaux, nous assistons à l’une des dernières célébrations de l’agriculture urbaine à Montesson. Car comment oseront-ils encore se réjouir de la présence de salades dans les années à venir, alors que la ZAC de la Borde, la nouvelle RD121 et bien d’autres projets urbains les auront faites disparaître ?


Venez nombreux pour fêter avec nous la « défaite de la salade » et la « journée internationale des luttes paysannes » !

Avec au programme :

A partir de 10h00 :
Préparation de la manifestation de l’après-midi et jardinage au soleil à la ZAD Patate.

A partir de midi :
Pic-nique et plantation des premières patates de la saison !
Discussion sur l’accaparement des terres et des luttes paysannes pour la « journée internationale des luttes paysannes ».

A partir de 13h00-14h00 :
Ballade découverte dans la plaine de Montesson !
A pied et à vélo, avec les moutons et les masques d’espèces menacées pour la « défaite de la salade » et pour rejoindre, si possible, le cortège officiel.

Soyons nombreux ! (Pas besoin d’inscription pour venir…)

Apportez vos outils, vos instruments (ça serait génial d’en avoir), votre pic-nique à partager, vos patates, vos graines et votre bonne humeur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s