C’est le printemp faisons germer la ZAD !

Prochain rendez-vous le 28 mars 2015 dés 14h à la ZAD patate pour les semis printanniés et préparer un mois d’avril bien chargé !

Et oui les rendez-vous à la ZAD patate reprennent de plus belle !
Nous étions sous les giboulées de mars en plein février la dernière fois mais nous avons quand même pu jardiner et discuter ; les choses avances !
Nous avons également planté deux arbres sous un magnifique arc-en-ciel.
Nous sommes allé manifesté au salon de l’agriculture.
Nous avons commencé à parler des actions juridiques et de terrain à venir.

2015fevrier-Montesson-zadpatateBD

Publicités

« Préservons les terres » qu’ils disent !

 

Quand : Le samedi 14 février à partir de 14h
 

Retrouvez nous à la ZAD Patate de Montesson pour jardiner, planter des pruniers et des néfliers, préparer les prochaines actions, signer la pétition et échanger avec nous sur l’avenir de la plaine de Montesson.

 

2015-preservationdesterresagricoles-zadpatate

 

– Le dernier numéro du magasine des Yvelines parle de préserver l’agriculture alors que d’un autre côté ils laissent des projets inutiles urbanisées ces terres.
– Le Moniteur (1er hebdomadaire professionnel en France, généraliste de la filière Aménagement, Construction et Cadre de vie) nous offre cette semaine une carte des ZAD en France où apparait la ZAD Patate ! Mais attention l’idée n’est pas vraiment de nous mettre en avant puisqu’ils titrent : « Opérations menacées : Comment protéger les chantiers des activistes » Objectif : mieux comprendre les zadistes pour apprendre à protéger les chantiers de ces activistes. Voir l’article

 

Le maire de Montesson suit les mêmes discours sur le fait qu’ils se bat pour la préservation de la plaine de Montesson et pourtant il continu à aider les aménageurs de surfaces commerciales, à construire des routes et à urbaniser inutilement

 

Des projets inutiles, à commencer par celui-ci.
Le maire de Montesson dit « Les espaces constructibles, c’est fichu, ils seront construit ». Mais les espaces dits « non constructibles » voir « sanctuarisés » par le PRIF (Plan Régional d’Intervention Foncière) voient une route (la RD121) passer en plein dessus sans que personne ne puisse broncher. Des friches industrielles et des délaissés urbains pour construire la ville sur la ville il y en a (à commencer par FLY à Sartrouville, la jardinerie de Carrefour ou Nicolas à Montesson) ! Pourtant les entreprises ne se jettent pas dessus… pourquoi ? Hé bien parce qu’elles veulent toutes profiter de l’indispensable aubaine qu’est l’infrastructure routière neuve (la RD121) payée par le contribuable pour faire du profit et ensuite pour qu’elles abandonnent à leur tour leurs cadavres de centres commerciaux.

 

zadpatateRD121routeurbanisationbetonnisationpollution
Photo dans le courrier des Yvelines : Phase 1 sur les friches et jardins ouvriers en ville.
Phase 2 a déjà débuté sur la plaine de Montesson.

Les deux stations essences de Montesson ont pollué la nappe phréatique, croyez-vous que l’exploitant a réparé et dépollué, non on se contente de laisser le temps faire son œuvre après des travaux sommaires, d’ici trois millénaires il n’y aura plus de pollution, en attendant essayez de ne pas boire l’eau de la nappe, ni d’arroser les salades avec.
Lire la fiche BASOL sur la pollution des sols : 26 000 m2 de nappes polluée, une couche d’hydrocarbures de 29cm…

 

zadpatatestationservicecarrefourpollutionpetrolenappephreatiquesoleau

La station service près de la ZAD Patate est fermée depuis des années.
Pour retirer les hydrocarbures il va falloir creuser davantage !

 

Dernière action de replantation :

Plantation de boutures de lavandes, sauges, romarin, framboisiers et divers arbustes amenés par les uns et les autres.
Bon picnic et bonne compagnie.
Il ya eu des nouvelles personnes des environs (Poissy, Houilles, Colombes) qui sont venues.
Les personnes qui étaient là ont convenu que c’était OK pour vendre des graines et des cartes postales au groupe local du 14ème mais il reste à fabriquer les sachets et les remplir, et les tamponner etc. Comme dirait l’autre, il va falloir s’organiser. Il est prévu de fabriquer un tampon ZAD patate à base de linogravure, Camille, une nouvelle recrue, se propose de le faire, Rémi lui envoie le motif.
De nombreux autres projets sont sur le feu, nous attendons votre soutien et votre participation. Tractage et pétition avec les masques d’animaux, fabrication d’une mante religieuse géante, jardinage…

plantaion boutures_Mise en page 1 plantaion boutures_Mise en page 1 plantaion boutures_Mise en page 1 plantaion boutures_Mise en page 1

plantaion boutures_Mise en page 1

zad patate 2014

La ZAD est fauchée, longue vie à la ZAD Patate !

Ce dimanche 9 novembre 2014 venez à la ZAD patate pour la replanter !

Rapportez votre picnic, de quoi faire des boutures, semer, bricoler, jardiner…

 

 

zadpatate9novembre

 

 

> Et si vous n’avez pas signer la pétition c’est par ici !

 

 


> Retour sur l’exposition au 104

Voici des petites nouvelles de la dernière “sortie dans le monde” de la ZAD PATATE.
L’expo super intéressante de Asa Sonyasdotter au 104 à Paris, parle des variétés anciennes de pomme de terres, c’est l’occasion, en parlant de l’Histoire, de faire connaître les enjeux liés à l’érosion de la diversité des plantes cultivées,  et de laisser supposer que nous sommes peut-être proche de la révolution…

Même si notre action de l’association « Plaines-Terres » concerne la préservation des terres nourricières et  des espaces naturels, elle s’intéresse aussi à la défense de certaines libertés, comme celle de pouvoir semer ou planter à partir de nos propres productions.
En effet, l’industrie qui veut  garder le monopole  fait financer ses recherches  (pour trouver des nouveaux brevets qu’elle fera payer) par une taxe obligatoire dont doit s’acquitter tout agriculteur qui  souhaite ressemer les grains issus de ses récoltes.
Le monde de l’agriculture n’échappe pas à la logique industrielle, c’est pourquoi,  à force de simplifier, il est arrivé à appauvrir de façon alarmante la diversité  des plantes cultivées.
Les variétés de pomme de terres anciennes dont parle Asa dans son travail ne sont malheureusement pas les seules à être menacées.
Les variétés anciennes ont pourtant des avantages sur les modernes : elles poussent sans les pesticides et souvent elles sont bien plus savoureuses.
Peut être que la révolution pourrait commencer par que  chacun de nous sache cultiver au moins une variété de légumes issus de la récolte de l’année précédente.
A la ZAD, c’est ce que nous pratiquons déjà, les premiers seigles et maïs venaient de la récolte de la Roche Guyon. Le seigle a été ressemé cette année, le lin et la phacélie aussi, les haricots grimpants, et en 2015 les pommes de terre d’Asa bien sûr. Les graines sont distribuées ou échangées avec d’autres jardiniers, qui s’ils sont convaincus nous laissent quelques centimes en échange.

 

patate expo 1_Mise en page 2 patate expo 2_Mise en page 1 patate expo 2_Mise en page 1



La pétition est en ligne et les rencontres se poursuivent !

 

La pétition est en ligne :

Commençons par la pétition de Plaines terres qui est désormais en ligne sur cette page du blog de la ZAD Patate et sur cette page internet. (un formulaire simple, sans pub, sans inscription, sans multinationales derrières…). Vous pouvez aussi continuer à la signer sur papier en venant nous voir lors des différents évènements et actions auxquels nous participons dans la boucle de Seine de Montesson et ailleurs

Merci à vous de la signer et de la partager autour de vous pour la protection de la plaine de Montesson !

 

 

Récoltes et prochains évènements :

– Nous serons de passage avec un bout de stand à la Bellevilloise (19-21 rue Boyer Paris 20e) pour le FELIPE (Festival de la presse et de l’écologie) le samedi 18 et dimanche 19 novembre.

– Nous serons au centre culturel le « 104 » à Paris pour participer à une sorte d’exposition / marché paysan le samedi 18 octobre 2014 de 14h à 18h dans le cadre du lancement d’une expostion sur la patate réalisée par  Åsa Sonjasdotter.
Åsa nous a offert quelques variétés de patate que nous avons pu récolter dimanche 5 octobre 2014 :

récolte patates_Mise en page 1

récolte patates_Mise en page 1

 

– Nous ferons des boutures à faire ensemble début novembre !

Nous avons fais un semis de seigle à l’endroit où il y avait les patates sur la parcelle avec le broyat.
Pour les autres parcelles nous prévoyons d’y semer quelque chose et d’y faire des boutures.

Effectivement les mois d’octobre et de novembre sont des bons mois pour faire les boutures dites « à bois secs » qui se pratiquent avec des arbustes et arbres caducs après la chute des feuilles…
Retrouvons nous le dimanche 9 Novembre après-midi avec nos branchages à bouturer !

Consignes habituelles :
Coupez des rameaux de 30 cm de hauteur ; plantez-les d’un tiers en pleine terre avec un peu de substrat drainant ; laissez-les à l’abri du vent.

Liste exhaustive des plantes à bouturer :
– en octobre :  Symphorine, solanum (morelle jasmin), aulne, érable à feuilles de frêne, weigelia, groseillers, framboisier, myrtille, santoline, seringat, vigne vierge, juniperus, hebe, deutzia, bignone…
– en novembre : Actinidia (kiwi), groseillers, sambuscus (sureau), cornus (cornouiller), salix (saule), rubus (ronce), caryopteris, perovskia, peuplier, buis, lonicera (chèvrefeuille), rosier, seringat, spirée, morus, laburnum, forsythia…

Amitiés à toutes et à tous
Camille

Récolte des patates (et autres activités) !

Bonjour,

Nous serons ce dimanche 5 octobre après-midi (à partir de 12h30) à la ZAD Patate pour récolter les patates, faire un pique-nique auberge espagnole, semer du seigle, planter de l’ail et autres activités jardinières. Nous reparlerons des derniers évènements auxquels nous avons participé, de ceux à venir et de ce que nous prévoyons pour la ZAD Patate et les autres actions à venir.

Au plaisir de vous voir et de partager un moment ensemble pour la préservation de la plaine de Montesson !

> ici sur la carte

2014septembre-zadpatatestand
un de nos dernier stand de soutien à la ZAD Patate (cartes et graines à prix libre et pétition à disposition ce dimanche)

Moissons et contestation de la DUP de la ZAC de la Borde !

La Zad patate, se maintient dans les bourrasques diverses et variées. Au programme du weekend dernier : moissons (seigle, lin, phacélie) et démarches juridiques pour attaquer la DUP (Déclaration d’Utilité Publique) de la ZAC de la Borde (précisions à venir). Nous avons reçu l’aide d’une avocate spécialisé sur la question pour nous accompagner dans notre contestation avec une une procédure de recours contentieux . Affaire à suivre qui va durer plusieurs mois.

Les frais de dossier sont assez importants et nous faisons d’ores et déjà un appel à dons pour permettre de poursuivre nos démarches administratives, comme sur le terrain. Si vous souhaitez aider le collectif dans sa lutte contre l’urbanisation de la plaine maraîchère de Montesson vous pouvez faire un don en nous joignant par email.

Votre aide sur le terrain est aussi la bienvenue ! Suivez les infos et appels à l’aide en vous abonnant à la newsletter de la ZAD patate (banière sur la droite du blog).
 
Nous organiserons également des actions et évènements de soutiens sur Paris à partir de septembre avec peut-être une présence :
– Les 20-21 septembre au festival de soutien à Gonesse en participant à une table ronde.
– Les 27-28 septembre pour le FUC (Festival des Utopies Concrètes).
 

Rejoignez les patatistes !

moisson seigle_Mise en page 1

 

moisson seigle_Mise en page 1

  

Nous ne sommes pas DUP pour la ZAC de la BORDE !

Après quelques semaines de retrait de la ZAD Patate nous avons soudain appris que la ZAC de la BORDE avait été déclaré d’utilité publique (DUP) ! Mais non nous ne sommes pas dupe et nous n’allons pas nous arrêter là !

Une enquête d’utilité publique relative à la ZAC de la Borde s’est déroulée sur la commune de Montesson du 18 avril au 24 mai 2013. Le Commissaire enquêteur a remis un rapport dont nous contestions des points essentiels par courrier émis au Préfet et au Préfet de région (courrier du 23 aout 2013). Le 19 mai 2014, le préfet a déclaré d’utilité publique le projet de ZAC de la BORDE à Montesson (ARRETE 2014139-003) sans aucune remarque ni réserve. Nous considérons cela comme inadmissible d’autant que l’actualité nous montre le problème crucial que de tels projets peuvent causer notamment pour les terres agricoles et les espaces naturels.

Si vous souhaitez participer à nos actions sur le terrain ou nous aider à contester la DUP de manière juridique merci de nous contacter rapidement, tout ce joue maintenant !

patates et seigle_Mise en page 1 patates et seigle_Mise en page 1 patates et seigle_Mise en page 1

Le jardin suit sa vie, les patates poussent malgré la sécheresse sur place, les herbes hautes font parti du jardin pour accueillir la faune locale et même si une partie du jardin a été détruite (fauchage du verger de 30 arbres et d’une partie de la haie) nous gardons la patate !

 

–›  Dans le cadre des ateliers d’été : agriculture urbaine & biodiversité nous vous invitons (le lundi 30 juin à partir de 13h ) à la ZAD Patate !

Jardinage, récolte du seigle, visite de la plaine, discussion sur l’avenir des terres maraîchères péri-urbaines…

 

Actions du mois dernier :

 

La journée Mondiale des luttes paysannes à la ZAD Patate n’a pas fait venir la foule escomptée (le climat, les problèmes de transport en commun surement) mais nous avons planté plein de patate et jardiné toute la journée. Nous avons fait de belles rencontres et bien avancé aux jardins !
Nous avons rencontré Asa (son site web) qui nous a donné plein de plants (plus de 100 ?) de 6 variétés différentes de patates.
Elle s’intéresse à l’histoire de la patate, elle organise des ateliers et fait des installations autour de la patate. Il est bien normal qu’un jour nos chemins se croisent… 🙂
Elle nous a racontée un peu l’histoire de la pomme de terre, du symbole de résistance qu’elle représente et de son incroyable diversité.
Elle veut réaliser des caisses pour récolter nos tonnes de patates avec les inscriptions « ZAD PATATE MONTESSON » et l’histoire de la zad ainsi que des sacs mentionnant les variétés.
Ca lui fait vraiment plaisir qu’on plante un max de ses patates sur la plaine !
 Projet1_Mise en page 1
Panneaux installés dans la plaine dans le cadre de la ballade « On nous raconte des salades » par des soutiens à la cause patatiste
– Un point général sur la ZAD Patate :
Surprise ! les bancs et la table n’ont pas été enlevés (après trois reconstructions).
L’herbe pousse bien, partout, mais pas la même que l’année dernière.
Le 1er carré de patate / prairie fleurie se porte bien, il sera à l’abri de la canicule !
Le seigle est épars mais haut (plus d’un mètre) et les épis font 12 cm environ !
Le carré de patate qui suit n’a quasiment pas poussé à part les rattes.
La Rouge de Flandres est encore petite mais très rouge.
La Corne de gatte et Vitelotte n’ont pas encore trop poussé.
Quelques plantes poussent sur les buttes mais il reste de l’espace pour les cultiver.

 

zad 19 avril_Mise en page 1ZAD Patates

zad 19 avril_Mise en page 1  zad 19 avril_Mise en page 1

zad 19 avril_Mise en page 1  zad 19 avril_Mise en page 1

Continuons à occuper le lieu, à jardiner, partager et à nous rassembler pour la convergence des luttes !

 

 

Bonus : En haut de l’image : Photo d’animaux se battant pour la protection de leur écosystème.
(Avec les masques du collectif NDDL IDF dans le cadre d’un article pour le dernier numéro de Philosophie Magasine)

petiteodealazadpatate
Ode à la ZAD écrite par Jean Francois WOLFF

 

 

 

Rendez vous le 19 avil pour la journée mondiale des luttes paysannes !

Image

 

Le 17 avril 1996, dix-neuf paysans du mouvement sans terre du Brésil étaient assassinés par des tueurs à la solde de grands propriétaires terriens. En mémoire de leur combat, Via Campesina a déclaré le 17 avril « Journée mondiale des luttes paysannes ». Partout dans le monde, les paysans – qui forment plus de la moitié de la population de la terre – sont touchés par le rouleau compresseur des multinationales de l’agroalimentaire et des gouvernements complices.

 

A cette occasion, retrouvons nous samedi 19 avril 2014 de 10h à la nuit
sur la ZAD patates chemin de la remise du loup près des parking du GEMO et Carrefour de Montesson.
L’association Plaines Terres Montesson vous y accueillera.
Se garer sur l’ancienne station service proche.
Apporter ses couverts et un peu à boire ou à manger.

 

Venez revendiquer avec nous un soutien politique fort aux milliers d’activités de réappropriation de notre alimentation : du maraichage aux potagers collectifs, de la production de semences paysannes aux ceintures vivrières, des marchés locaux aux Amap…

 

Nous irons planter des patates dans ces même terres que nous voyons s’urbaniser de jour en jour dans la plaine de Montesson.  Nous vous invitons à partager le picnic, à échanger sur des luttes paysannes, à construire, à jardiner, à découvrir la plaine, à partager…

 

Des légumes pas du bitume !